CHOCOLATS CORSES MEDAILLE D'OR BOITE CONFETTI  85GR -CBC Zoom

CHOCOLATS CORSES MEDAILLE D'OR BOITE CONFETTI 85GR -CBC

COLOMB BERENI

Nouveau

BOITE 9 CHOCOLATS 85GR MEDAILLE D'OR

Plus de détails

17,90 €

TTC

En savoir plus

Chocolat Colomb-Bereni, la suite. Après avoir décroché une médaille d'or, au niveau national, pour leur spécialité "menthe fraîche" et une de bronze pour leur petite merveille à base de basilic (notre édition du 29 septembre), les artisans de la plaine de Peri ont remporté la récompense suprême des International Chocolate Awards. Soit une médaille d'or glanée à Londres, qui confère à la science du goût de Josiane et Lionel Colomb-Bereni une aura désormais mondiale. Retour sur une savoureuse aventure que la municipalité de Peri a tenu à célébrer, samedi dernier, au détour d'une réception organisée en leur honneur.

Convaincu du travail de qualité de son épouse, Lionel inscrit Josiane au concours national du meilleur chocolat en avril dernier. Dans le plus grand secret. La chocolaterie insulaire passe les pré-qualifications sans encombre. Le 22 septembre dernier, le verdict de la compétition nationale tombe : médaille d'or pour leur chocolat menthe fraîche et médaille de bronze pour le chocolat au basilic. Les Corses sont choisis parmi 2 300 chocolatiers français.

Josiane n'y croit pas. Elle lit et relit les résultats sur le net. Elle est flattée. Lionel verse une larme de bonheur. Ces prix sont la reconnaissance de leur créativité, de leur credo basé sur le "fait maison" et des produits naturels non traités qu'ils utilisent.

Un jury international de 500 professionnels

Logiquement, les deux chocolats corses, empaquetés et enrubannés, partent à Londres pour concourir pour le meilleur chocolat du monde. Bingo ! Le 22 octobre, c'est l'apothéose. Les chocolatiers de la plaine de Peri s'imposent à l'International Chocolate Awards à travers une médaille d'or dans la catégorie "ganaches ou truffes de chocolat noir aromatisées" pour leur chocolat menthe fraîche. Comme cela ne semblait pas suffire, le jury international - composé de 500 professionnels - et le grand jury ont ajouté un exceptionnel prix d'excellence. Une sorte de cerise sur la ganache ! Le chocolat au basilic décroche, pour sa part, la médaille d'argent mondiale. Doublé gagnant.

Entre les chocolatiers de Nouvelle-Zélande, du Japon, d'Italie, d'Afrique et 46 autres pays, le jury a choisi la Corse. Avec sa bandera, Josiane a rejoint Londres pour recevoir cette récompense mondiale.

"Ces prix représentent toute une vie de dur labeur. C'est la reconnaissance d'un travail de rigueur et d'exigence", assure Josiane, la passionnée. "Ces chocolats sont le reflet de mon âme, ils sont généreux. Le fait que des professionnels aient ressenti ce sentiment me touche énormément", confie-t-elle. "Il n'y a jamais eu de médaille d'or en France dans cette épreuve, il n'y a jamais eu, non plus, de médaille de bronze française qui se soit transformée en or au niveau mondial", se félicite Lionel.

Texture, arôme, analyse... Les chocolats corses ont fait "un sans-faute" en répondant aux exigences des 25 questions du jury.

Aujourd'hui, le couple Colomb-Bereni, qui a toujours voulu donner le meilleur dans son travail, gagne en notoriété. Ce qui va notamment leur permettre d'être "encore plus exigeants et novateurs pour satisfaire ncore plus exigeants et novateurs pour satisfaire clientèle""J'espère que cela va me permettre de vendre du chocolat en dehors des grandes périodes de l'année", observe Josiane avec humilité.

Dans sa caverne du cacao, on trouve aussi des tablettes "cru" d'exception de Bolivie, les rochers spécialement créés pour la maison Ferrero d'Ajaccio, mais aussi des nougats, des confitures, des chocolats qui se transforment en or... Autant d'oeuvres culinaires personnalisées et fondantes. Que du bonheur pour les papilles. 100 % excellent.